Uncategorized

Vagabil fait peau neuve

Un an après sa création, Vagabil — contraction de Vagabondage et bilingue — se dénude pour se parer de plus beaux habits. Le design a été repensé, épuré, à l’image des conceptions qu’il va illustrer. Des mots, j’en ai plein la tête quand je n’en ai pas besoin, je n’en ai aucun quand le moment les exige. Paradoxe écrivain. Je ne mentirai pas, parfois l’inspiration est fulgurante, foudroyante. Elle n’est juste pas à mes côtés pour cette publication. J’essaierai de faire bref tout en essayant de faire beau.


Pourquoi un vagabondage, pourquoi bilingue ?

Le vagabondage est l’image de mon parcours et mon introspection. Selon Larousse, errer sans but précis ou laisser divaguer son esprit au gré de la rêverie. Un peu égocentrique me direz-vous, je l’admets. Quel artiste ne l’a jamais été ? Souvent mes mots sont crus et ne seront pas à la hauteur des tropes des grands poètes. J’ai fini par l’accepter, c’est mon style, je l’aime tel qu’il est. L’aimer ne veut pas forcément dire cesser de l’améliorer. Ainsi vous noterez peut-être de grandes différences entre les oeuvres présentées ici.

Bilingue est donc le voyage effectué. Un voyage dans les méandres de ma vie, de mes pensées, mes sentiments, mon vécu, mon passé. Le propre de tout écrivain, en réalité. Relaté en français et en anglais. Ne soyez pas surpris quand, enfin, un poème, à lui seul écrit dans les deux langues à la fois, fera son apparition. Je n’en ai qu’un, pour l’instant, à mon compte mais je compte bien user du franglais pour en faire naître de nouveaux.


Pourquoi recommencer ?

Durant un an, j’ai publié des poèmes en vers et en prose qui ont rythmé ma vie personnelle et ma vie étudiante. Ils furent sombres et désordonnés mais seront certainement de nouveau publics cette année ou l’année qui suit. Mon but n’est pas de les dissimuler, au contraire, mais je souhaite arriver à trouver un agencement réfléchi et significatif. Je dispose déjà d’une ligne directrice, une sorte de recueil d’une vingtaine de poèmes écrits à mes heures estivales, lors de mon escapade aux Antilles. Il m’est aussi crucial de parler de l’identité noire, thème abordé dans de plus en plus de mes écrits récents. C’est, à coup sûr, une autre ligne directrice que j’aimerais suivre.

Sur ces mots, je vous quitte et vous invite à entrer votre adresse e-mail (tout en haut du site) pour vous tenir informé des nouvelles publications.

Ici, pas de masque, pas de mensonge, pas de faux-semblant. Quoique…

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s